Rencontre avec Oxmo Puccino pour la sortie de la nuit du réveil

Alors que l’on fêtait il y a quelques mois seulement les 20 ans de son album mythique « Opéra Puccino », le Black Mafioso est de retour avec son nouvel opus, la nuit du réveil, qui sort aujourd’hui même !

Pour l’occasion, en juillet dernier, Oxmo Puccino a fait le tour de quelques villes françaises, pour présenter à ses fans en avant-première, son 8 ème album. Cette tournée intimiste « social club », croyez-moi, a fait bien des heureux…

En cette belle après-midi estivale, c’était direction l’hôtel Bonin pour une écoute attentive de l’album, interview et instant photos au programme. J’ai donc eu la joie, que dis-je l’honneur, d’être conviée à rencontrer celui que je suis aveuglément et écoute depuis ma tendre adolescence, aux textes si beaux et intemporels. À l’occasion de sa venue à Rennes, j’ai donc interviewé Oxmo Puccino pour parler ensemble de son nouvel album.

Tout d’abord merci infiniment pour cette tournée Social Club ! Alors, heureux ?

C’est un réel plaisir pour moi et je suis le premier joyeux à pouvoir proposer et faire vivre cet album à travers une écoute publique, en petit comité. Nous avons pensé à organiser une tournée de showcases et aller à la rencontre des gens pour leur faire découvrir mon prochain album.

Écoute de l’album Nuit du réveil et concert d’Oxmo Puccino – Juillet 2019 à l’hôtel Bonin @RCBVC

Ce genre d’événement permet au public présent d’avoir une première lecture, une sensation, une envie de réécoute ou autres. Avant même d’être sorti, mon album aura déjà vécu différentes choses…

Le Social Club est un rendez-vous autour de six showcases qui ont eu lieu à Strasbourg, Lyon, Toulouse, Marseille, Lille et, le dernier, se déroule à Rennes.

Dans quel état d’esprit as-tu appréhendé la nuit du réveil ?

L’état d’esprit dans lequel j’ai fait cet album, c’est l’état d’esprit de quelqu’un qui veut arriver à point nommé, de manière étonnante, en évitant la routine ou le déjà-vu. La nuit du réveil est mon 8ème disque et mon défi, était de proposer quelque chose de surprenant et de nouveau. Celui-ci est moins acoustique que les trois derniers et avec des sonorités plus électro.

J’ai d’ailleurs composé cet album avec Eddie (Purple), guitariste sur ma tournée depuis L’Arme de paix et Phazz, producteur également. Le but était de se faire plaisir avec du son qui nous plaisait.

Dans cet album, j’ai essayé d’être plus concis, plus direct que d’habitude et de moins passer par des formules lyriques. Car aujourd’hui, on est tous beaucoup moins disponibles et ce qui va demander 2 secondes de plus de réflexion pour être compris, peut passer à la trappe. J’ai adapté et allégé mon écriture à ce constat sans perdre en efficacité et en préservant le sens initial, évidemment.

Pourquoi « la nuit du réveil », que signifie le titre de cet opus ?

La nuit du réveil, c’est le moment où vous vous rendez compte que vous n’êtes pas vraiment dans la vie, votre véritable vie. C’est cet instant où, avant ce réveil soudain, vous étiez comme endormi. Et ce, avec toutes les conséquences que cela implique. Ce titre d’album peut également faire référence aux insomnies que l’on peut connaître, qui vous réveillent dans la nuit avec son lot de réflexions personnelles souvent plus subies que choisies, d’ailleurs.

Quels thèmes et sujets sont abordés sur ce nouvel album ?

Sur cet album, les thèmes sont divers et évoquent ce réveil, cette prise de conscience, justement. La perte de quelqu’un, une séparation, un accident grave, la perte d’un emploi… autant de moments de vie qui bouleversent et que j’espère évoquer avec douceur et empathie, dans cet album. Et avec une vision qui est la mienne, celle qui propose toujours une proposition lumineuse à côté, une solution meilleure.

Il y a des morceaux comme « le nombril », qui évoque les neuf mois qui ont précédé ma naissance. Le morceau « à ton âge », quant à lui, évoque le temps qui passe à une vitesse distincte pour tout le monde et nous fait réfléchir, de fait, différemment à chaque étape de la vie. Le fait qu’une personne de 16 ans par exemple, puisse être plus mûre et plus mature que quelqu’un de plus âgé, par exemple, n’est pas un sujet souvent évoqué.

« Les réseaux sociaux avec son lot d’informations, ont beaucoup fait évoluer la valeur de l’âge.

La voix n’appartient plus aux aînés, les rapports ont changé. »

Avec qui as-tu collaboré sur la nuit du réveil ?

Sur cet album qui comporte 15 titres avec des énergies différentes sur chaque morceau, les collaborations sont nombreuses. Orelsan, Gaël Faye, le duo Caballero & JeanJass, le producteur hip-hop Brodisnky et Erik Truffaz font partie de cette aventure.

oxmo-puccino-nuit-du-reveil

L’album est sorti. Vous pouvez d’ores et déjà le découvrir en ligne.

Et pour les Rennais, Oxmo Puccino sera en concert à l’Étage, le 19 décembre à 20 h.

NB : Merci à Laurène, d’avoir participé à cet interview 🙂

Publicités

Exprimez-vous ! Laissez un commentaire ; )

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s