Les Urbaines #6 / Fighting Spirit

Dans le cadre du festival  » Urbaines  » et des rencontres Hip Hop organisées par le Triangle, une représentation qui donne bien la patate, a eu lieu le samedi 14 février 2015, à l’ Opéra de Rennes.

La Saint-Valentin sous le signe de la danse

Au programme de cette soirée sans-rose-ni-champagne ? De la danse, danse, danse
Une première partie dédiée au Krump brillamment menée par Emilie Ouedraogo de la Compagnie shifts, puis, un spectacle de danse Afro-house présenté par huit grandes performeuses de la Compagnie Paradox-Sal.

Krump n’ Break release : le Krump, une danse libératrice

Le Krump est un mouvement dansant né à Los Angeles dans les années 90, sur fonds de violences, trafic de drogues et émeutes raciales. Dérivé du Hip Hop et savant mélange de danse, sons et expressions de visage,  le krump permet de canaliser sa violence. Transformant l’énergie négative en énergie positive et originelle, cette danse permet aux danseurs de se lâcher complètement et d’exprimer leur ressenti. Parfois flippant … souvent fascinant !

Pour cette soirée de représentation, seule Emilie Ouedraogo était présente et a donné le ton avec une prestation pour le moins explosive. Absents ce soir-là, ses habituels comparses, à travers un écran géant, sont tout de même parvenus à délivrer un message tendre et passionné, sur leur vision personnelle du krump. Sur scène, Emilie a quant à elle,  brillamment interagi avec son public et su le tenir en haleine, avec une énergie primitive et contagieuse. Bravo !

 SHIFTS / KRUMP ‘N’ BREAK RELEASE : La formation de Krump’N’Break Release comprend  cinq krumpers et breakers allemands et français, accompagnés de deux chorégraphes contemporains.

Paradox-Sal, entre modernité et traditions

Riches de différentes cultures, ces danseuses incroyables puisent à travers leurs racines et expériences, pour donner une autre dimension à leur danse, et sans cesse la faire évoluer. Pour Paradox-Sal, l’ esprit Afro-House représente aujourd’hui la passerelle entre musiques traditionnelles africaines et House music. Dance Hall, Hip Hop, danse contemporaine, Jazz, Hype, … De nombreuses danses se retrouvent dans ce show et les spectateurs, fidèles au poste, furent ravis de cette création tant gracieuse que percutante.

Ce soir-là, Puma colorées aux pieds, ces divas ont su régaler de leurs pas précis et sensuels, un public très attentif, dont je faisais partie. Sur des rythmes majoritairement afros, ces 9 danseuses nous livrent un véritable combat sans merci. Guerrières, félines, exquises, elles sont comme ça, les Paradox-Sal … et je ne peux que vous encourager à les admirer lorsque l’occasion se présentera à vous !

 PARADOX-SAL / FIGHTING SPIRIT : Le groupe Paradox-sal est constitué de 14 danseuses issues des quatre coins du globe mais surtout de cultures diversifiées.


2 réflexions sur “Les Urbaines #6 / Fighting Spirit

Exprimez-vous ! Laissez un commentaire ; )

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s